LE NOUVEAU TELESCOPE

Apprenez-en plus sur le dernier projet de l’observatoire.

Introduction

Depuis plus de 20 ans, l’Observatoire astronomique et Planétarium de Mont-Soleil accueille les visiteurs sur les hauteurs de la Montagne du Droit, dans un cadre pittoresque connu loin à la ronde, celui de Mont-Soleil. Dans l’environnement de la centrale solaire et du parc éolien, l’observatoire apporte son aura à la fois orientée vers le rêve et la technologie.

Il permet de voyager dans le monde des étoiles grâce aux télescopes et au planétarium et ceci, que vous soyez seul, en couple, en famille ou en groupe.

Les guides de l’observatoire vous accueillent pour vous faire découvrir le ciel et ses mystères. Selon les conditions, il est possible d’observer en direct le Soleil, la Lune, les planètes et les objets du ciel profond (galaxies, nébuleuses, amas d’étoiles, etc.). Les moyens multimédias de la salle principale permettent d’admirer les images des objets cachés dans notre galaxies mais également de l’Univers dans son entier. Une technologie de pointe nous permet de transformer par n’importe quel temps la coupole du Planétarium en un magnifique ciel étoilé.

Le nouveau télescope

Nous nous devons d’assurer le bon fonctionnement de l’observatoire qui accueille, chaque année depuis son ouverture, plusieurs centaines de personnes dans le cadre des visites guidées de l’observatoire.
Les adaptations réalisées au cours des années passées, démontrent notre dynamisme et l’intérêt que nous portons à la mise à disposition d’un environnement et d’un matériel en parfait état et à la pointe de la technologie.
Le cœur d’un observatoire astronomique, vous vous en doutez, et bien évidemment le télescope, et il était de la plus haute importance de mettre à jour celui-ci vis-à-vis de l’évolution des technologies qui depuis plus de 20 ans, ont largement évoluées.
Vous trouverez ci-dessous les éléments qui vous démontreront les avantages que ce changement nous apporte mais également tous les détails techniques.

PlaneWave CDK 17 sur Monture 10Micron GM3000 HPS

Après une analyse poussée des différents télescopes disponibles sur le marché, notre choix s’est porté sur une technologie différente en terme d’optique. Le nouveau tube optique est de type CDK (Corrected Dall-Kirkham) avec un miroir principal de 432 mm. Ce type de télescope fournit un champ d’observation relativement large comparé à une conception plus conventionnelle.
On pourrait s’étonner d’une aussi petite différence de diamètre par rapport à l’ancien tube, mais il faut se rendre compte que 80 mm de différence apportent 30% de luminosité en plus aux observations et permet ainsi de voir des objets plus faibles et donc beaucoup plus lointains.
En ce qui concerne la nouvelle monture, sa capacité de charge de 100 kg fait de cette monture un instrument fiable pour notre observatoire permettant l’obtention de parfaits clichés des objets célestes. Sa robustesse permet de supporter des optiques allant de 400 à 500 mm de diamètre.
L’extension HPS, signifie « High Precision and Speed » : en d’autres termes cette monture allie une grande précision de suivi stellaire à un grande vitesse de pointage (déplacement de 12°/sec). A cette vitesse, la monture peut déplacer l’instrument d’un horizon à l’autre en seulement 15 secondes.
La précision de son suivi stellaire dénote seulement une erreur périodique d’une amplitude inférieure à 1″ d’arc, une fois la mise en station précise réalisée. La technologie HPS consiste à monter des encodeurs haute résolution directement sur les axes du télescope, entraînés par roue dentée et vis sans fin. Durant le suivi stellaire, ces encodeurs mesurent en continu la précision de rotation des axes et compensent en temps réel la majorité des défauts inhérents à toutes les montures, comme l’erreur périodique ou les jeux mécaniques.

Optique

La série des télescopes PlaneWave est dotée d’optiques garantissant un piqué et un contraste d’image de haut niveau.

La formule optique Dall-Kirkham employée, donne à ce télescope des performances polyvalentes dans quasiment tous les domaines d’utilisations astronomiques, autant en planétaire qu’en ciel profond.

Ce tube optique est équipé d’un miroir primaire et secondaire en verre Fused Silica : il s’agit de verre possédant un très faible coefficient de dilatation. Ce point est important car il détermine la rapidité de mise en oeuvre du télescope : un miroir qui se dilate peu, sera opérationnel en quelques minutes, gardant sa forme concave optimale pour donner les meilleures images possibles.

La structure en carbone du tube, permet de combiner légèreté, rigidité, et faible coefficient de dilatation, face aux fluctuations de la température nocturne, un atout de taille en imagerie pour éviter toute fluctuation de la mise au point.

Pour équilibrer la température intérieure du tube optique avec celle de l’extérieur, PlaneWave a doté ce télescope de 3 ventilateurs disposés à 120° et situés à l’arrière du miroir primaire. Ils extraient l’air du tube et accélèrent ainsi le refroidissement du miroir primaire. De ce fait, le miroir prend sa forme concave optimale en quelques minutes, et votre télescope est prêt à être utilisé pour donner des images nettes et précises. Pour accentuer cet effet bénéfique, quatre autres ventilateurs sont disposés sur le côté de la partie arrière du tube. Leur rôle est de déposer un flux d’air continu et laminaire (régulier et sans turbulence) à la surface du miroir primaire.

L’intérieur du tube optique est également doté d’un capteur de température pour pouvoir y brancher l’accessoire optionnel Delta-T Contrôleur, évitant radicalement l’apparition d’humidité sur les miroirs.

Le diamètre important de ce télescope, 432 mm, lui donne une grande puissance pour transmettre des images lumineuses et précises, que ce soit sur les planètes du système solaire ou sur les objets du ciel profond (galaxies, nébuleuses et amas d’étoiles).

Mécanique

Sa capacité de charge de 100 kg fait de cette monture un instrument fiable pour observatoire permettant l’obtention de parfaits clichés des objets célestes. Sa robustesse permet de supporter des tubes optiques allant de 400 à 500 mm de diamètre.

L’extension HPS (commune à certaines montures de la gamme), signifie « High Precision and Speed » : en d’autres termes cette monture allie une grande précision de suivi stellaire à un grande vitesse de pointage (déplacement de 12°/sec). A cette vitesse, la monture peut mouvoir votre instrument d’un horizon à l’autre en seulement 15 secondes.

La précision de son suivi stellaire dénote seulement une erreur périodique d’une amplitude inférieure à 1″ d’arc, autant dire qu’une fois la mise en station précise réalisée, tout système d’autoguidage devient inutile.

La technologie HPS consiste à monter des encodeurs haute résolution directement sur les axes d’ascension droite et de déclinaison, entraînés par roue dentée et vis sans fin. Durant le suivi stellaire, ces encodeurs mesurent en continu la précision de rotation des axes et compensent en temps réel la majorité des défauts inhérents à toutes les montures, comme l’erreur périodique ou les jeux mécaniques (backlash).

Les résultats attendus

Pour vous convaincre de la haute performance de ce type d’instrument d’astronomie. Voici ci-dessous quelques exemples d’images capturées à l’aide de cette configuration.